Certains types de travaux de réparation ne nécessitent pas l’assistance d’un plombier. Au travers de simples méthodes, découvrez comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Le remplacement de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que ce blog vient vous secourir.

Comment savoir si sa tuyauterie manifeste une fuite

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Fermez le compteur pendant 12 à vingt-quatre heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un morceau de papier, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa coupure et aussi lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fui à votre système de canalisation :

  • Coupez l’eau du robinet localisé en aval du compteur. Patientez au moins 12 à 24 heures.
  • Commencez par jeter un coup d’œil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en m3. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, dal et litres situées à droite de la virgule. Quand les 12 à vingt-quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir connaitre votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Reprenez votre bloc-notes et stylo, notez ce qui est affiché sur votre compteur après l’avoir remis en marche. Tournez le robinet pour laisser l’eau circuler tout en surveillant votre compteur. Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre système de tuyauterie fuit. Stoppez le compteur de nouveau pour pouvoir noter le résultat final. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt-quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

Une fuite au niveau de la tuyauterie : les bonnes pratiques à adopter

Une fuite plus ou moins importante se loge au niveau d’un raccord ou d’un tuyau abimé.

  • Les deux produits les plus courants pour boucher un tuyau en Cu qui fuit :

Les deux meilleures solutions de réparer un tuyau fuyant en Cu consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Problème de fuite détecté au niveau d’un raccord

Si votre raccord manifeste un problème de fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Opérer un colmatage de tuyau en cuivre : C’est facile avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans frotter la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher. Commencez ensuite par astiquer délicatement le tuyau cuivre sur une surface à peu près plus élargie que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour réussir votre polissage, choisissez une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic par tronçons en barre et malaxez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une boule de teinte homogène et collante. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, fractionné et modelé. Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplani manuellement sur la zone fuyante poncée. Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le colmatage de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Boucher une fuite au niveau d’un tuyau cuivre avec du ruban :

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et utilisez un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez déjà la bande pour pouvoir l’appliquer sur la conduite.

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord défectueux ? Comment y remédier ?

Comment réparer une fuite d-eau

  • Quand votre bague PVC est fuyante, elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le replacer pour réparer la fuite ou le remplacer si c’est nécessaire.

La bonne solution de colmatage pour sa tuyauterie en cuivre en cas de perte d’eau dans vos canalisations

Trouver la présence d’une fuite au niveau d’un système de plomberie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyaux, défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système de plomberie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou bien en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants séparés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en cuivre pour permettre le colmatage.

  • Bande autoamalgamante adhésive antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est spécialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite ; se fond avec le tuyau pour en consolider le colmatage.

Comment boucher une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Fermez l’alimentation principale en eau : votre compteur

Le compteur a été stoppé, il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie abimée de votre canalisation.

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un feutre pour marquer la partie abîmée et découpez-la

En vous servant de votre feutre, commencez par repérer, de part et d’autre, les zones à tronçonner de la partie endommagée du tuyau en PVC.

  1. Le reste des segments doit être ébavuré :

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un simple ébavureur standard pour le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Passez maintenant à l’astiquage de toutes les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbibez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et des extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à 5 centimètres.

  1. Le dégivrage des champs de contact,

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle.

  1. Groupez tous les fragments de tuyau à changer afin de les métrer

Avant d’enlever la partie altérée n’oubliez pas de la métrer. Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Segmentez le nouveau tronçon de tuyau :

Le tube de remplacement est enfin prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite votre stylo-feutre et commencez par repérer la longueur des zones de coupe. Muni d’un scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet sectionnez maintenant le tube puis lissez ses extrémités. Vous pouvez vous servir d’un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Connectez- les :

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, vous devez écarter légèrement l’une des sections de conduite existantes. Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être ouverts pour la retirer du mur.

  1. Votre tuyauterie est maintenant connectée ; Passez tout de suite au collage des zones de contact !

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Encoller le nouveau tronçon au système par le bout de votre tuyau et des sections de la conduite d’origine.
  1. Liez manchons et tube :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner. Le nouveau tube doit être par la suite enfilé de chaque côté, de part et d’autre.

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

Avant de songer au remplacement d’une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau se trouvant sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour vider.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra d’abord détacher son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la tout simplement ! La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil leliant.

  1. Et c’est maintenant que vous allez vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Servez-vous d’une clef plate ou une clé à molette pour dévisser l’écrou reliant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique l’immobilisant.

  1. Séparez le joint du réservoir des toilettes :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela terminé, retirez les vis par le haut. Le Réservoir une fois désinstallé, retirez-le et déposez-le par terre. Débarrassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le mécanisme de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé à l’aide d’une clef spéciale.

  1. Replacer le réservoir sur la cuvette est aussi une étape indispensable à l’installation d’une nouvelle chasse d’eau :

La céramique doit être purifiée en premier. Restaurez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois avec une clé spéciale. Maintenant place à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli, la rondelle conique doit être enfilée à la vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Le remontage robinet-flotteur est nécessaire pour réussir le montage de la nouvelle chasse d’eau neuve

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous munissant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. La pose de la chasse d’eau neuve ; c’est maintenant

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir, il vous faudra aussi installer le mécanisme sur sa base ; tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans plombier, c’est possible en 5 démarches

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, désactivez-le

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau.

  1. Purgez-le

La vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique thermoplongée en nettoyant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé votre chauffe-eau, ôtez sa résistance !

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, désinstallez la résistance sous le capot de protection! Dévissez également le capot de protection pour l’enlever entièrement.

  1. Purgez- la :

Pour astiquer la résistance, servez-vous simplement d’un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau, vous devez remettre la platine à sa place

Il suffit de réinstaller la platine pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.

Laisser un commentaire