Il arrive parfois que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. Au travers de simples méthodes, apprenez comment repérer une fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture du présent blog, vous découvrirez par la même occasion comment installer ou remplacer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Comment repérer la présence d’une fuite d’eau ?

Lorsque votre facture d’eau s’élève inhabituellement par rapport à votre consommation habituelle vérifiez le compteur car il s’agit forcément d’une fuite.

La seule façon d’identifier la présence d’une fuite c’est de couper votre alimentation principale en eau depuis le compteur et à attendre au moins douze à vingt-quatre heures.

Il vous faudra en second lieu relever les indications du compteur au moment de la coupure puis lors de la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux chiffres c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau au niveau du robinet principal niché en aval de votre compteur. Attendez douze à 24 heure avant de le réactiver.
  • Notez les indications de votre compteur. Votre débit en eau s’affiche en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones-là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des 12 à vingt-quatre heures.
  • Reprenez votre bloc-notes et stylo ; notez de nouveau ce qui est affiché sur le compteur d’eau après l’avoir rouvert. Faites tourner le robinet pour laisser l’eau s’écouler sans perdre de vue votre compteur d’eau. Si le compteur continu à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Coupez- le une fois de plus et notez ce qu’il affiche en final. Utilisez votre calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue. Le débit réel de fuite de système de canalisation se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • Une fois cela fait, faites le tour de toutes vos installations et robinets…

Résoudre un problème de fuite d’eau: comment ça marche ?

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite d’eau.

  • Quel produit utiliser pour combler un tuyau en cuivre qui fuit

La meilleure façon de réparer un problème de fuite au niveau de votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Le raccord laisse échapper l’eau : Comment faire ?

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer votre joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau du tuyau en cuivre : Réparez- la, en vous servant d’un mastic

Procédez d’abord au nettoyage de la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher. Ensuite, commencez par décaper minutieusement le tuyau en cuivre sur une surface à peu près plus élargie que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage réussi, choisissez un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Coupez le mastic par tronçons en barre et modelez le produit jusqu’ à obtention d’une sphère de teinte uniforme et glutineuse. Le mastic une fois prêt, vous pouvez l’appliquer sur la conduite. Ajustez manuellement la boulette sur la zone de fuite initialement abrasée. Assurez-vous-en la parfaite adhérence. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Colmater une fuite au niveau d’un tuyau cuivre avec du ruban :

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande et appliquez-la ensuite sur la conduite.

Que faut-il faire pour votre raccord fuyant ?

Pour pallier un problème de fuite au niveau de votre bague en PVC, on ne passe pas par 36 chemins, soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en parfait état de fonctionnement.
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

La bonne solution de bouchage pour sa tuyauterie cuivre en cas de perte d’eau dans les canalisations plomberie

Défectuosité de tuyaux résultant d’un choc direct, gel de tuyaux, vice de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite de canalisation d’eau. A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour obturer les petites fuites ; assemblage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants séparés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre.

  • Bande antifuite adhésive :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

résoudre les problèmes de fuite

Tuyau en PVC : que faire en cas de fuite ?

  1. Stoppez la fuite d’eau en fermant directement le compteur

Après avoir arrêté le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne coule en amont de la partie fuyante.

  1. Repérez et coupez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau PVC. Une fois cela terminé, opérez directement sa coupe en utilisant une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Polissez les éléments résiduels :

L’utilisation d’un papier abrasif, d’un couteau simple ou d’un cutteur est ici préconisée en alternative à celle d’un simple ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Décrassez les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, baignez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à cinq cm.

  1. Procédez maintenant au déglaçage des champs de contact :

Pour permettre à la colle d’adhérer efficacement aux zones de contacts, le dégivrage est utile.

  1. Métrez le tronçon de tuyau à changer

D’abord, pensez à jauger la partie endommagée avant de la retirer du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre.

  1. Sectionnez le nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones à découper avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par scinder le tube. Après l’avoir fait, ébavurez- en les zones de contacts.

  1. Pensez maintenant à raccorder le nouveau tuyau à votre tuyauterie :

Avant d’intégrer le nouveau segment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être défaits pour l’extraire du mur.

  1. Pensez ensuite à coller les surfaces de contact :

Procédez de deux façons :

  • Encoller sur les surfaces dégelées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts au bout de votre tube et des sections de la conduite initiale.
  1. Les manchons doivent être reliés au tube :

Les manchons une fois incorporés aux limites du tuyau neuf, saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans faire intervenir un plombier.

Avant de remplacer une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau située sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour vider.

  1. Démontez la chasse d’eau en commençant par ôter son couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra défaire le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Il est temps pour vous maintenant de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Pour réussir l’installation de la nouvelle chasse d’eau, commencez par détacher le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté soulevez le réservoir et placez-le par terre. Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spécifique pour ce faire.

  1. Il vous faudra aussi restaurer le réservoir à sa place, sur la cuvette :

La purification de la céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Opérez la fixation du nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la chasse d’eau neuve consiste à la restitution robinet-flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; introduisez le pas de vis dans son trou. Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. La mise en place de la nouvelle chasse d’eau : c’est maintenant

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir. Montez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, désactivez-le

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau, ce que vous devrez faire en premier lieu consistera à éteindre son disjoncteur. Retirez également le fusible une fois cela fait.

  1. Votre chauffe-eau une fois désactivé et débranché : il est prêt à être purgé

La vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique thermoplongée en astiquant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. N’oubliez pas de démonter la résistance du chauffe-eau électrique après l’avoir vidangé

Une fois votre vidange terminée, il vous faudra désinstaller la résistance. Elle se place sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Chauffe-eau : Pour un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Restituez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Il suffit de réinstaller la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche replacé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.

Laisser un commentaire